Il n’a plus froid

Par défaut

C’est peut-être parce qu’il fait froid, je ne sais pas, l’hiver n’est pas si loin, l’hiver n’est jamais très loin puisque toujours tu peux le deviner, en creux, c’est peut-être parce qu’il fait froid que, quand il s’en va ce soir, il prend l’écharpe du mort, celle que je sais sous le long manteau de laine, cachée pas cachée, dérobée aux regards, invisible, banale, il l’enroule autour de son cou, une fois puis deux, c’est chaud, c’est doux, il ne le sait pas que c’est l’écharpe d’un mort et cela ne change rien.

Il n’a plus froid.

Le mort non plus.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s