De toute façon ça pouvait pas durer

Par défaut

De toute façon elle allait mourir. C’était sûr, c’était pas normal. C’était jamais arrivé, peut-être même que ça n’arrivait jamais, jamais aux autres, ou on le disait pas, c’était trop grave, peut-être qu’elle avait été méchante et si ça se trouve c’était pour ça, peut-être qu’elle était punie parce qu’on pouvait pas tout faire tout dire tout rire quand même…

De toute façon elle avait trop ri. Elle s’était trop moquée du gros Edouard, elle avait volé des bonbons à l’épicerie aussi des fois… et puis elle avait embrassé Michel sur la bouche, avec la langue quand même…

De toute façon ça pouvait pas durer, l’été ça durait pas, les baisers et les bonbons non plus.

 

Elle n’avait pas mal.

Elle avait peur.

Elle croyait qu’elle allait se vider toute entière.

Et c’était si rouge tout ce sang qui coulait sur ses cuisses…

 

De toute façon elle allait mourir. Tout le monde mourait. Même les petites filles.

C’était la règle.

 

Pourquoi l’imparfait ?

Parce que ça ne pouvait pas durer.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s