Elle me fixait

Par défaut

Elle me regardait avec de grands yeux, elle me fixait, il y avait pourtant plusieurs femmes tout autour d’elle, elle était dans les bras de l’une d’elles, elle pouvait la prendre elle et moi non madame vous ne pouvez pas… Mais elle me fixait moi comme on fixe une révélation, avec l’air de celle qui comprend tout sans rien dire… elle me fixait comme si c’était une évidence pour elle, elle me fixait comme si elle me reconnaissait.

Moi, je ne pouvais pas bouger, j’étais paralysée, même parler je ne pouvais pas j’avais un truc sur le visage mais regarder je pouvais, apprendre par coeur ses yeux immenses, je n’ai pas compté  les doigts, je n’ai pas vérifié si elle était complète, elle est parfaite madame, je n’ai pas cherché les malformations je n’ai pas non mon dieu comme elle était belle…

Elles me l’ont prise, on va bien s’en occuper madame, je ne pouvais pas la toucher je voulais la serrer contre moi lui dire je suis là je t’aime mais elle l’ont emmenée sur un charriot de verre jusqu’au petit point là-bas petit point loin de moi

.

Pourquoi l’imparfait ?

Parce qu’elle me manque.

Advertisements

"

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s