Il pensait pas que ça aurait filé si vite

Par défaut

Il avait commencé par tirer sur un tout petit bout, en haut du mur. C’était étrange, il pensait pas que ça aurait filé si vite, mais ça filait vraiment vite, sous les fleurs mauves du papier y’avait des rayures vertes, mais qu’est-ce qu’il y avait sous les rayures vertes et quand est-ce qu’il le verrait enfin le vrai mur, le mur sans ses habits, la peau du mur du vrai mur, de celui qu’on dit même qu’il a des oreilles ?

Peut-être que c’était pour passer le temps, peut-être le souvenir du goût de l’interdit qu’on brise aussi, du c’est pas permis mais je le fais quand même, comme quand il était tout gosse et qu’il avait pas le droit de dessiner là où il voulait, c’est que sur le papier elle avait dit maman mais pas le papier bleu qui avait déjà des fleurs dessus, les belles fleurs mauves elle disait, ça manquait pourtant de jaune et il était beau aussi mon soleil…

Il déchirait les murs, consciencieusement, le papier criait dans chaque pièce et par terre les années se mêlaient les unes aux autres, les rayures vertes de la mort de la tante Berthe qui buvait trop mais fallait pas le dire, l’orange de l’année de la quatre ailes qu’on pouvait pas porter même si on était un ange, les roses roses de l’année où Mémé avait cassé son fémur et  on avait le droit de le dire et les carrés marron de l’hiver où papa avait… enfin… les marrons…

Le papier, ça criait en silence, comme les mots qu’on mettait dessus, ça faisait un bruit étouffé, juste en tombant par terre… Il continuait à décoller les couches des années, une par une, il s’acharnait, il avait les mains en sang mais il s’arrêterait pas, il irait jusqu’à la peau du mur, jusqu’au cœur de pierre.

Dans la maison vide les années s’amoncelaient en strates de papier fané.

Pourquoi l’imparfait ?

Parce que si tout était parfait, rien ne le serait.

Advertisements

Une réponse "

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s