Il pleurait

Par défaut

Il ne voulait pas pleurer devant elle, il voulait à elle toujours donner les sourires et la tendresse. Il ne pleurait pas devant elle, il allait se cacher loin de ses yeux, il attendait toujours qu’elle dorme ou qu’elle soit loin de lui. Il avait les joues mouillées, il faisait comme s’il revenait de sa douche. Elle ne disait rien, elle comptait les larmes qui coulaient en dedans et l’entourait de ses bras jusqu’à ce qu’il sèche à l’intérieur.

Pourquoi l’imparfait ?

Parce que ça n’est plus.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s